Pourquoi créer un site internet pour votre entreprise ou auto-entreprise

La question se pose effectivement ! Mais pourquoi diable devrais-je créer un site internet ? Mon commerce fonctionne très bien je vois pas pourquoi je devrais dépenser de l’argent pour rien…

Si vous pensez cela, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : Nous ne sommes plus dans les années 80/90, mais bien en 2017 ! Mais je vois les deux trois personnes dans le fond qui sont encore septiques et trouvent que mon argument ne tient pas la route. Et vous avez raison, c’est pour cela que l’on va développer tout ça et vous démontrer que non seulement un site internet c’est pas une dépense, mais un investissement !

 

Pourquoi créer un site internet ?

Aujourd’hui vous vous devez de créer un site car c’est un outil de communication disponible 24h/24, 7j/7, ouvert les jours fériés, ne fais pas grève. Rien que ça c’est déjà unique en son genre.

La deuxième chose et c’est probablement le point le plus important : quand vous avez votre entreprise et que vous souhaitez communiquer, si vous avez un commercial (chose que fera votre site internet donc), vous ne savez pas si le commercial saura bien présenter votre entreprise, vos services, votre état d’esprit etc. Avec le site internet, ce problème disparaît totalement car vous êtes le maître de ce qui est écrit sur votre site. Vous y mettez les mots exacts pour présenter votre activité, sur le ton souhaité, avec autant d’explication que vous voulez.

De plus un site internet permet de communiquer bien plus facilement qu’en direct, vous pouvez présenter vos services ou produits directement grâce à des photos, ou des vidéos détaillants un processus, un détail de produit etc. Il n’y a de limite que votre imagination !

Et pour finir il vous apporte une crédibilité aujourd’hui indispensable. Avoir un site internet de nos jours est « normal« , le site est une extension de votre activité. Mais nous allons le voir dans la suite de l’article.

La liste des bénéfices est non exhaustive, chaque activité trouvera des avantages bien à elle…

creer-site-internet-3Quelques chiffres en France

  • 85% des Français ont accès à Internet
  • 74% y accèdent tous les jours – 95% des 18-34 ans
  • En moyenne, on passe 18 heures par semaine sur Internet
  • 93% ont un mobile, 65% un smartphone, 82% un ordinateur, 40% une tablette
  • En moyenne, on passe 58 minutes par jour sur l’Internet mobile
  • 55% des Français utilisent un navigateur, 48% téléchargent des applications
  • 60% des Français ont effectué au moins une recherche d’entreprise en ligne en 2019

J’ai mis en évidence les points qui pour moi étaient plus importants que les autres. Ce qu’il faut retenir, c’est que vos futurs clients sont connectés et utilisent tous les jours internet, et ils achètent sur internet !

Donc hors de question de zapper une partie de la population qui pourrait chercher une entreprise comme la vôtre et acheter vos produits si vous vendez sur internet.

Par ailleurs je vous propose un autre chiffre assez évocateur de l’évolution de la société et de notre mode de consommation.

81% des entreprises ayant fait faillite en 2018 n’étaient pas sur internet

Chacun peut faire sa propre interprétation, mon expérience tend à penser que si vous n’êtes pas sur internet, vous serez introuvable, et d’autant plus si votre commerce n’est pas dans une rue passante.

Un site internet vous permet de :

  • Présenter vos activités, vos produits & services,
  • Valoriser vos produits et/ou vos prestations, en ajoutant des photos, des descriptifs,
  • De créer un lien direct avec vos clients, de sonder leur opinion,
  • De maintenir et développer votre chiffre d’affaires,
  • De vendre vous produits et services en ligne,
  • D’augmenter votre notorité et d’occuper un espace non exploité par vos conccurents,
  • D’informer vos clients et prospects avec : vos coordonnées, vos tarifs, vos offres (…).

Votre site internet doit répondre aux besoins et objectifs que vous vous êtes fixés, par contre, dites-vous bien qu’il n’est pas possible de communiquer efficacement sur internet sans stratégie de communication et sans aucune compétence dans le domaine. On ne s’improvise pas webmaster, web-designer ou référenceur, ce sont des vrais métiers ! Il est important de bien préparer votre plan de communication pour réussir votre arrivée sur Internet.

L’ojectif d’un site internet est de toucher la bonne cible au bon moment et de maximiser votre ROI (retour sur investissement). Mettez toutes les chances de votre côté, en choisissant le bon vecteur de communication et faites-vous accompagner.

Les objectifs de votre site internet

Avant de vous lancer dans l’aventure de la création d’un site web, posez-vous au minimum les 6 questions suivantes :

1 – Pourquoi être présent sur le web ?

Par exemple,

  • Communiquer sur votre entreprise,
  • Vendre en ligne,
  • Etre visible,…

2 – Pourquoi faire ou refaire votre site internet ?

Par exemple,

3 – Quels sont vos objectifs et vos besoins ?

Par exemple,

  • Améliorer votre notoriété,
  • Développer votre base de données,
  • Croître votre chiffre d’affaire.

4 – Quel budget consacrer pour la création ou la refonte de votre site internet ?
Il est important de connaître votre budget, avant de commencer les démarches auprès d’une agence web. Sachant qu’avant de pouvoir vous établir une proposition commerciale ou un devis, l’agence web doit analyser votre besoin et établir avec vous un projet de cahier des charges, il sera un guide dans la phase de création et le garant d’un site Internet conforme à vos attentes et objectfs.

5 – Quand votre site web devra être achevé et en ligne ?
Il faudra préciser la date de livraison souhaitée dans le cahier des charges et en échanger avec l’agence web qui vous accompagnera, il est important de planifier les différentes étapes de la création ou de la refonte de votre site internet.

6 – Qui va faire vivre votre site internet et comment ?
Prenez contact avec des professionnels du web, ils étudieront votre projet dans sa globalité et vous proposeront une solution pour être visible et communiquer efficacement sur le web en fonction de vos ressources et du temps que vous pourrez y consacrer.

Votre site internet doit vous correspondre, respecter l’identité visuelle de votre entreprise. Posez-vous les bonnes questions et construisez votre site internet en vous appuyant sur cahier des charges site internet.

Pour conclure,

Aujourd’hui, il est risqué pour une entreprise de se tenir à l’écart des nouveaux modes de communication. Il faut aussi garder à l’esprit que la présence d’une entreprise sur Internet doit s’inscrire dans la durée et suivre les évolutions du web.

Chefs d’entreprise : les questions à se poser

Bien que la trajectoire de chaque entreprise soit différente, les défis habituels auxquels les chefs d’entreprise sont  tous confrontés ont un point commun.

Peu importe le secteur, le produit ou le service, il est difficile de faire évoluer une entreprise.

En tant que dirigeants d’entreprise, il est essentiel de bien répartir votre temps et votre énergie. Non seulement cela affecte directement votre propre efficacité, mais aussi la performance de vos équipes et, en fin de compte, les résultats de votre entreprise. En vous éloignant de votre messagerie électronique et en consacrant du temps à la réflexion proactive, vous êtes plus à même de réussir et cela vous donne l’occasion de réfléchir aux points clés de votre entreprise.

Quels sont les obstacles que nous rencontrons ?

Y a-t-il une partie particulière de votre entreprise que vous avez toujours du mal à gérer ? Pour continuer sur votre lancée, il est essentiel d’identifier ces obstacles et de mettre en œuvre les ressources dont vous avez besoin pour les améliorer. Connaître vos faiblesses est la première étape pour les améliorer.

Beaucoup disent que les chances de survivre à votre 10e anniversaire d’entreprise sont faibles, et il y a tellement de facteurs qui peuvent jouer un rôle dans la faillite éventuelle d’une entreprise. Pour garder une longueur d’avance, il faut identifier tout ce qui se dresse sur votre chemin.

Les obstacles changeront, mais ils ne cesseront jamais d’apparaître.

Quelle est la prochaine étape ?

  • En tant que dirigeant d’entreprise, vous devez penser à l’avenir en permanence.
  • Êtes-vous au courant des tendances actuelles de l’industrie ?
  • Comment les consommateurs de votre secteur évoluent-ils ?
  • Anticipez-vous un changement de marché ?
  • Que font vos concurrents ?
  • Avez-vous une stratégie qui vous permettra de rester à la pointe du progrès ?

Cela revient à toujours penser à l’orientation que vous voulez donner à votre entreprise, à ce que vous voulez réaliser et aux objectifs que vous voulez atteindre.

Il est important d’éviter de se reposer sur ses lauriers et de toujours se concentrer sur les objectifs à long terme.

Il est impossible de savoir exactement ce que les défis de demain apporteront, mais en pensant de manière proactive à votre trajectoire future, vous avez déjà une longueur d’avance.

Etudiez les faiblesses de votre entreprise et les vôtres.

Quels sont les domaines dans lesquels vous n’avez pas un haut niveau d’expertise ?

S’agit-il de domaines qui exigent des compétences hautement spécialisées ?

Dans ce cas, le recours à un consultant qui vous accompagne dans ce domaine  pourrait être la meilleure solution, tant sur le plan économique que pour faire le travail correctement.

Faites le point maintenant ! Sur votre entreprise, sur son développement futur

Les 15 qualités indispensables du chef d’entreprise

1. Etre déterminé

 

Le chef d’entreprise se doit d’être déterminé dans ses projets. Dès lors qu’il crée sa société, il doit savoir jusqu’où il veut aller, comment y aller, et mettre tout ce qu’il sait en application. Rien ni personne ne doit l’arrêter.

 

La personne déterminée, c’est celle qui ne se trouve aucune excuse pour ne pas avancer.

 

Attention : Ne pas confondre détermination et obstination.

La détermntation, c’est avoir un but précis et faire ce qu’il faut pour l’atteindre.

L’obstination, c’est répéter toujours quelque chose qui ne marche pas en pensant que ça va marcher un jour.

« Ah mais il fait beau aujourd’hui, je vais travailler un peu et aller me promener pour profiter » : non l’entrepreneur déterminé sait ce qu’il doit effectuer pour avancer.

Il faut savoir accepter les défaites, les échecs, et rebondir dessus. Il faut également savoir accepter les critiques et ne jamais se décourager, jamais.

Quand tout semble être contre vous, souvenez-vous que l’avion décolle face au vent, et non avec lui. » Henry Ford

2. Ne pas avoir peur de manquer d’argent

Les débuts ne sont pas toujours évidents. Si vous ne montez pas une web entreprise avec un blog, cela vous coûtera certainement plus de 30€, vous aurez peut-être un prêt à rembourser, et les clients ne seront pas au RDV dès le début.

L’entrepreneur n’a pas peur de ne pas se verser de salaire à ses débuts (on a en plus souvent l’avantage en France de pouvoir démarrer avec le Pole emploi).

Il a déjà prévu des économies, et sait que l’argent ne rentre pas forcément tout de suite dans la caisse. Si c’est le cas, c’est tant mieux, sinon il sait à quoi s’en tenir.

L’argent arrivera par la suite s’il est déterminé et s’il trouve suffisamment de clients pour son activité.

3. Etre organisé & savoir planifier

Il est également très organisé, et sait exactement quand il doit aller travailler, et précisément ce qu’il doit faire.

Il a également planifié tout ce qu’il allait faire dans l’année à venir, et sait à quoi s’en tenir.

On fait un plan et on le suit.

Bien entenud, on ne peut pas tout planifier. Il y aura des imprévus, c’est évident.

Mais régler ces imprévus ne signifie pas détruire son plan et ses objectifs !

« Pour accomplir de grandes choses, nous devons non seulement agir mais aussi rêver ; non seulement planifier, mais aussi croire. » Anatole France

NOUVEAU : Je vous aide à créer l’entreprise de vos rêves. Vous aurez toutes les armes pour devenir un excellent entrepreneur !

4. Avoir un goût de la liberté prononcé

En général, il a un désir ardent de liberté. Il cherche à prendre le contrôle de sa vie, de son avenir, et ne veut pas avoir à rendre des comptes à quelqu’un. Il est prêt à travailler avec acharnement et est heureux de gagner un smic tout en ayant sa liberté bien que ses possibilités soient énormes.

Tu gagnes combien ?

2000€

Tu travailles autant pour gagner que 2000€, tu ferais mieux d’accepter un travail, tu serais mieux payé pour moins d’heures.

Est-ce que j’aurai la même passion qu’en ce moment, et autant de liberté ?

« Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté… » Henri Jeanson

Le sentiment de liberté est quelque chose d’important pour beaucoup d’entrepreneurs.

5. Etre discipliné

Il est aussi très discipliné. Ayant planifié et organisé toutes ses semaines : rendez-vous, tâches à accomplir, il s’y tient, et ne se laisse jamais aller (ça arrive mais le moins souvent possible).

Malgré les problèmes qui arrivent, il sait se tenir à ce qu’il a prévu et n’en déroge pas. S’il doit en déroger, c’est exceptionnel, et trouve le moyen de combler le manque d’action.

On se rend compte de l’importance de la discipline en observant les guerres médiévales. Les armées plus disciplinées, qui respectaient le plan malgré tout (même avec une peur immense), ressortaient toujours victorieuses. Agir sous les émotions n’est pas la meilleure des choses, c’est pour cela qu’il est important d’être organisé, et discipliné.

« La discipline est mère du succès. » Eschyle

6. Avoir confiance en soi et son projet

Un entrepreneur a confiance en son idée, en son business. En général s’il se lance, c’est qu’il sent que son business a du potentiel, sinon pourquoi se lancer ?

Cette confiance, il ne doit pas la perdre. C’est en ayant confiance en soi, en son projet, en ses idées et en son travail, qu’il conservera sa motivation, trouvera de nouvelles idées pour dynamiser tout cela.

Une qualité extrêmement importante, donc !

« Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres. » Goethe

 

7. Etre sociable et ouvert d’esprit

Pour avoir du succès, l’entrepreneur devra faire preuve d’une grande ouverture d’esprit.

Cela lui permet entre autre de discuter de tout avec tout le monde. Les possibilités de faire des rencontres sont donc grandement augmentées. Ainsi il peut se créer un carnet d’adresses relativement important, qui est un atout majeur dans la création d’un business.

Avoir un réseau, des connaissances qui pourront un jour nous dépanner, ou déboucher sur un partenariat, ou encore mieux.

Avoir du contact, être très sociable est un avantage énorme lorsque l’on gère un business.

8. Etre créatif

Pour avoir du succès l’entrepreneur doit se doter d’un brin de créativité. Avoir de la créativité lui permet de trouver des idées qui vont lui permettre de faire croître sa société. D’avoir de l’avance sur la concurrence, de trouver des marchés encore inexploités, ou d’attirer une nouvelle clientèle.

Ce sont souvent les plus créatifs qui réussissent.

On ne parle pas ici d’êre le nouveau Picasso.

On parle de faire les choses différemment des autres.

« Les entreprises qui survivront demain, sont celles qui encouragent la créativité d’aujourd’hui. » Maurice Zeldman

9. Etre passionné

L’entrepreneur est passionné. C’est le moteur de sa motivation d’ailleurs. La passion est un vecteur de motivation extrêmement important. Si vous désirez monter votre entreprise, il est recommandé de traiter d’une de vos passions afin de ne pas laisser tomber au bout de 6 mois.

Les entrepreneurs à succès ont une grosse capacité de travail, car leur travail les passionne.

Ils sont tout d’abord passionnés par le business, la création et gestion d’entreprise. Ils sont également passionnés par la création de contact et tout ce qui permet à une entreprise de prendre de l’ample

10. Etre tolérant face à l’échec

Tout le monde passe par des échecs. Les entrepreneurs aussi. Certains sont de grands échecs puisqu’ils mènent à la faillite, et d’autre moins importants. Il s’agit ici d’adopter une autre façon de voir les choses.

Oui on aura des échecs. Oui on va se planter. Mais on va se relever.

L’entrepreneur prend des risques, sans cesse. Il fait des tests, il teste sans arrêt. Mais il est tolérant et sait qu’il peut très bien se tromper, prendre une mauvaise décision, et perdre de l’argent. Mais le simple test lui permet de savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Et si cela fait un carton ?

Il voit toujours le bon côté, et ne se préoccupe pas des mauvais. Bien sûr il prévoit quand même toujours des solutions.

11. Etre optimiste

Comme je le citais dans le point précédent, l’entrepreneur est un grand optimiste ! Oui il s’est lancé déjà dans la création (ou reprise) d’entreprise, ce qui signifie qu’il est confiant concernant son projet.

Ça va marcher !

On dit souvent qu’un entrepreneur est quelqu’un qui saute d’une falaise sans parachute, et qui en fabrique un pendant la chute.

Il a une totale confiance en ce qu’il projette de faire, et ne laisse jamais le côté négatif prendre le dessus. Il est orienté solution plutôt que problème !

Le stress ? Oui il connaît, mais il s’en sert pour se motiver, se stimuler, aller de l’avant !

12. La formation

Il cherche sans cesse à faire évoluer son business. Il doit donc se former sans cesse, former les employés. Il fait de la veille concurrentielle, lit des ouvrages pour améliorer ses ventes, passe des formations pour avoir une meilleure communication, se tient au courant des nouvelles technologies.

Dès qu’il va chez un concurrent il sait repérer les bonnes idées, ce qui peut fonctionner et il note tout afin de tester !

Se former, toujours !

NOUVEAU : Je vous aide à créer l’entreprise de vos rêves, plus d’informations ici. Vous aurez toutes les armes pour devenir un excellent entrepreneur !

13. Savoir prendre des décisions

L’entrepreneur est généralement un leader, un meneur. Il sait prendre les décisions, et n’est pas hésitant. C’est une caractéristique très importante, et commune à tous les entrepreneurs : ils ont déjà pris la décision de créer leur société.

Il sait donc faire des choix, et accepte de se tromper face à ses choix, mais une chose est sûre : il agit toujours. Mieux vaut faire quelque chose et se tromper, que de rester face à une décision tout le reste de sa vie.

L’action est donc son principal allié.

Parfois, il se trompera, c’est l’apanage même des plus grands.

Le principal ? Se tromper le moins souvent possible et rectifier quand c’est nécessaire.

14. Savoir déléguer

Afin de pouvoir se concentrer sur les tâches importantes, et penser 80/20 (loi de pareto), il a dû apprendre à déléguer. Bien déléguer, c’est important car il peut y avoir des complications si l’on ne sait pas faire, et si la personne à qui l’on délègue se trompe, ce n’est pas bon du tout.

Il sait donc expliquer correctement tout ce qu’il faut faire, détailler, et surtout choisir avec soin la personne à qui il délègue. C’est un point important lorsque l’on arrive à faire des semaines de 70h ou plus. Malgré la passion, le travail nous entoure trop, et l’on ne sait plus prendre de recul face à notre travail. Impossible donc de trouver de nouvelles idées, d’optimiser son business, de se former.

N’hésitez pas, par exemple, à faire appel à mes services pour développer vos ventes !

15. Etre prêt à faire des concessions

Il est au courant que tout se négocie. Et qu’il devra faire quelques concessions pour certaines affaires, afin que l’entreprise se porte au mieux. Il devra parfois céder des avantages à ses clients les plus fidèles. Il devra également passer plus de temps au travail parfois pour pouvoir remplir un contrat. Il faut qu’il soit capable de travailler sous pression, et il y est prêt.

ETC…

Il en existe d’autres de qualités importantes : comme lire un maximum de livres, apprendre et tenter des choses !

NOUVEAU : Je vous aide à créer l’entreprise de vos rêves, plus d’informations ici. Vous aurez toutes les armes pour devenir un excellent entrepreneur !

Et pour vous, quelles sont les meilleures qualités d’un entrepreneur ?

 


 

Comment faire connaître son entreprise ?

 

Comment faire connaître son entreprise rapidement ? Quels sont les moyens les plus efficaces et les moins coûteux pour communiquer auprès de ses clients potentiels ?

Se faire connaître est l’objectif numéro 1 du créateur ou du chef d’entreprise. L’enjeu est particulièrement important pour les très petites entreprises qui n’ont pas les moyens d’imposer leur image au grand public.

Le créateur d’entreprise devra piocher dans la “boîte à outils communication” et faire preuve de bon sens ainsi que de créativité pour attirer l’attention. Le choix du logo, des couleurs et des mots-clés sont essentiels.

 

Cet article présente les outils de communication de l’entreprise, classés en 4 grandes catégories :

  • La communication grand public,
  • La communication sur internet,
  • Le marketing direct,
  • L’événementiel et les relations presse.

Positionnez votre entreprise dans les Premiers Résultats des Moteurs de Recherche Google

Des résultats positifs pour votre activité dès le premier mois

 Comment faire connaître son entreprise à travers la communication grand public. ( et comme tout le monde 🙄 )

Comment faire connaître son entreprise et susciter l’intérêt ? 

 Il s’agit de communiquer autour de l’existence de l’entreprise elle-même et de son offre, par des moyens traditionnels.

Les moyens de se faire connaître et d’attirer l’attention ne manquent pas, mais il faut savoir que peu d’entre eux sont efficaces. L’impact ne devient véritablement intéressant que si le message est répété, voire martelé.

Voici les principaux outils de communication grand public et notre avis / conseils sur chacun d’eux :

Le flyer.

 C’est un outil à l’efficacité très limitée. Compter un taux de retour inférieur à 1 pour 1000. Le reste finira dans la poubelle dans les 24 heures. Le flyer reste intéressant s’il est bien ciblé, si la distribution se fait de la main à la main, et s’il invite à une action immédiate et facile à réaliser. Exemple : Un boîte de nuit de bord de mer distribue des flyers aux jeunes sur la plage, les invitant à une entrée gratuite le soir même.

La brochure. 

C’est un document plus travaillé et plus qualitatif qu’un simple flyer, donc moins enclin à être jeté, mais plus coûteux.

La carte de visite.

Outil de communication incontournable, mais qui ne sert qu’à transmettre des coordonnées. 80% des cartes de visite ont une durée de vie inférieure à 1 mois.

Les annonces dans les journaux.

 C’est un outil de communication très ancien, mais toujours efficace. Attention toutefois à la cible : le message doit être cohérent avec les caractéristiques et attentes des lecteurs.

La publicité dans les journaux ou les magazines :

parutions, publi-rédactionnels… Pas toujours efficace, sauf si le message est répété.

La publicité radio.

 Efficace uniquement si le message est répété un grand nombre de fois. Un message audio est en effet plus difficile à retenir qu’un message visuel.

La publicité sur véhicule.

 Peu coûteuse et efficace, pour peu que le véhicule soit en bon état et que la publicité soit véritablement attrayante. Inutile si le véhicule circule peu.

L’affichage dans l’espace public.

 Le taux de retour est souvent limité. Pour être efficaces, les affiches doivent être nombreuses et positionnées aux bons endroits. Attention au risque de dégradation ou d’arrachage…

Faire connaître son entreprise par la communication sur internet.

( Pour ma part !les meilleurs méthodes 😃)

Comment faire connaître son entreprise en ligne ? Internet est un média devenu incontournable ; les petites entreprises ou commerces qui ne l’ont pas pris en compte l’apprennent à leur dépens.

Voici les principaux modes de communication sur internet pour faire connaître son entreprise :

Site internet en propre.

 

Construire un site internet est de moins en moins coûteux, mais tout l’enjeu consiste à faire en sorte qu’il soit fréquenté.

 

 

Les réseaux sociaux.

 Ils sont une mine de clients potentiels et constituent une opportunité inédite d’atteindre son coeur de cible tout en élargissant son marché. Faire connaître son entreprise sur Facebook.

 

 

Les sites d’annonces.

 Le plus célèbre c’est Le Bon Coin. Il met efficacement en rapport l’offre et la demande. Attention cependant aux arnaques.

Les annuaires.

 Incontournables. Les plus importants sont Les Pages Jaunes et Google.

FORMATION  VOTRE ENTREPRISE SUR GOOGLE

 3 clés indispensables pour augmenter la visibilité et le développement de son entreprise.


Si vous voulez réussir à attirer plus de clients dans votre entreprise, vous devez avoir une communication unique qui se différencie de vos concurrents directs

 Faire connaître son entreprise par le marketing direct.

Entrer en contact direct avec les prospects est un très bon moyen de les amener à devenir de futurs clients. Pourtant, les anciennes méthodes de marketing direct sont aujourd’hui de plus en plus inefficaces, les particuliers comme les professionnels étant inondés de messages et appels téléphoniques.

 

Seuls les messages personnalisés ont une chance de retenir l’attention, à moins de miser sur des envois massifs.

Parmi les principaux outils de marketing direct pour faire connaître son entreprise, on relève :

Le démarchage par e-mail.

 Le spam est interdit et inefficace. Seuls les e-mails ou newsletters qualitatives et bien ciblées sur les centres d’intérêt des destinataires retiendront leur attention.

Le démarchage par téléphone ou SMS.

 C’est une méthode ingrate et peu efficace, à moins d’appeler sur recommandation d’un partenaire ou de bien connaître les caractéristiques de ses interlocuteurs.

Le démarchage par courrier. 

Le publipostage est coûteux mais peut être efficace s’il est bien ciblé : courriers personnalisés, appel à l’action, proposition d’avantages concrets. Ne pas hésiter à passer par des sociétés spécialisées pour réduire les coûts et le temps passé.

Le démarchage physique

(prise de rendez-vous direct, porte à porte). C’est une méthode qui reste efficace, pour peu que les techniques d’entretien soient maîtrisées.  Le mieux est de se présenter sur recommandation.

Ne confonds pas indépendant et entrepreneur

Etes-vous un indépendant ou un entrepreneur?

C’est la question qui perturbe, et qui peut même vexer. En tous cas, je le sais, elle fait toujours un peu grincer des dents.

Mais pourquoi est-il urgent que tu te poses cette question?

Parce que tu as besoin de te situer, de prendre conscience de ton vrai positionnement pour comprendre ce qui peut t’empêcher de gagner plus, de développer ton entreprise et d’augmenter tes revenus de chef d’entreprise.

Car être mal positionné, c’est un peu comme marcher à côté du chemin sans s’en apercevoir.

Il y a trois jours à peine: un de mes nouveaux clients que j’accompagne dans le développement de son entreprise, qui se présente comme un entrepreneur du bâtiment, vit un peu près bien de son entreprise mais ne comprend pas pourquoi il stagne.

Il a beau chercher à gauche et à droite, il n’arrive pas à franchir le cap supérieur niveau revenus. Pourtant, il en met des actions en place, il en applique des stratégies ( les mêmes que tout le monde). Mais il en a marre de faire du statu-quo et de n’obtenir aucun résultat positif.

Alors, je lui pose la question fatidique, et il me répond avec un aplomb pas possible : »Quelle question! Un entrepreneur, c’est un indépendant! »

Voilà que je m’y attendais à celle-là, et sa réponse était « normale ». Dans sa tête, c’était un indépendant!

Parce que non, un indépendant et un entrepreneur, dans l’état d’esprit du chef d’entreprise, c’est pas pareil, loin de là.

Si tu te positionnes (inconsciemment) uniquement en tant qu’indépendant, tu es à la quête de la liberté de temps. Ton intention est de ne plus dépendre d’un patron qui t’inflige des horaires, des jours de travail, de congés, des tâches…

Tu vises donc l’indépendance de temps et de prises de décision, la possibilité de faire tes propres choix. Et ton état d’esprit travaille en ce sens.

Et comme l’indépendance, c’est pour toi synonyme de liberté de temps et de choix, que c’est ta priorité, tu mets en place tout ce qu’il faut pour l’atteindre. Ton cerveau se concentre quotidiennement pour valider la perception de l’indépendant que tu es.Alors oui, tu vas tenter de faire en sorte de pouvoir emmener tes enfants à l’école, ne pas rentrer trop tard, essayer de partir en week-end, sortir un peu et voir tes amis… si toutefois tu es bien organisé et que tu as les finances pour!

Et pendant que tu t’évertues à donner un sens à ton activité d’indépendant, tu négliges la part d’entrepreneur qui est en toi, celle qui te fait passer au niveau supérieur financièrement.

Faire prospérer ton entreprise quand tu te positionnes en tant qu’entrepreneur, c’est ton devoir.Gagner de l’argent aussi, et pas avec des revenus de salarié ( à moins que ce soit un choix délibéré de ta part de ne pas avoir de gros revenus).

On va utiliser les vrais mots et arrêter de se cacher derrière les:

« OUI mais quand on vend du service, on ne peut pas se faire payer autant que si on vendait quelque chose de matériel »,  » c’est pas honnête de faire payer les gens parce qu’on les aide », « je m’aligne sur la concurrence », « je veux pas passer pour un escroc »…

Si c’est comme ça que tu perçois ton activité, t’es en mode indépendant.

C’est d’ailleurs souvent le cas des entrepreneurs qui estiment leurs offres et leurs services en temps et en prix et qui se sentent illégitimes à offrir leurs solutions, parce que:

1° tu n’imagines même pas qu’il soit possible d’augmenter tes revenus.

2° ça peut te faire peur de gagner plus.

3° tu as mis un plafond de verre financier au-dessus de ta tête et qu’il t’arrive tout juste au sommet du crâne.

Maintenant, on va parler de ce qu’est un entrepreneur à succès si tu veux bien. Non seulement il à la recherche de la liberté de temps, mais aussi de liberté financière.

Ses intentions vont bien au-delà de la prise de décisions ou du temps qu’il choisit d’investir dans son entreprise.Il veut servir ses clients le mieux possible, apporter ses solutions à un maximum de personnes qui rencontrent une problématique spécifique, il contribue, il accompagne.

Et au plus il aide, au plus il gagne d’argent qui est pour lui un résultat, une conséquence, un moyen d’aller plus loin (et certainement pas une fin).

Voilà la différence entre une posture d’indépendant et une posture d’entrepreneur à succès, qui est payé pour avoir offert une valeur inestimable à ses clients, pour les avoir fait passer du problème à la solution, et avoir pu transformé leur vie.

L’indépendant est centré sur lui et sa liberté de temps avant tout.L’entrepreneur à succès est centré sur ses clients, et il obtient, en plus de la liberté de temps, la liberté financière, conséquence de la valeur inestimable qu’il leur apporte.

Parce que je tiens à rajouter un truc quand même, tu pourras me dire ce que tu veux, si tu stagnes financièrement, la conséquence est que tu stagnes aussi personnellement.

J’appelle ça la RESTRICTION :tu t’habitues à ne pas dépasser le plafond financier que tu t’es fixé ( toujours inconsciemment).

Que se passerait-il donc si tu passais d’un état d’esprit d’indépendant à un état d’esprit d’entrepreneur à succès?

A quoi pourrais-tu accéder que tu ne peux atteindre actuellement professionnellement parlant?

Je te pose cette question pour que tu prennes simplement conscience que quand on a pas le bon état d’esprit, et qu’on reste en mode indépendant, on se contente d’être heureux car libre de son temps, (parce que c’est devenu notre définition), mais en souffrance de tout le reste, bien souvent dû au manque d’argent.

Parce que quand tu bosses à ton compte et qu’il te manque la monnaie, tu ne peux pas par exemple:

– déléguer ce que tu ne sais pas, peux pas ou n’aime pas faire pour te concentrer uniquement sur ton business;

– te former comme tu le souhaite

– investir autant que tu le voudrais ( acheter du matériel plus performant, faire des formations, des conférences, des rencontres entrepreneuriales, louer un bureau rien qu’à toi pour pouvoir bosser tranquille et recevoir tes clients, partenaires si bien sûr, ton activité le nécessite);

– te permettre trop de rendez-vous pro au resto ou à l’extérieur dès que tu sais que ça va te coûter un bras;

Et ce ne sont que quelques exemples.

Et personnellement, des vacances, des possibilités de faire plaisir à ta famille et tes enfants avec des sorties, des voyages?

Fini le stress de compter les fins de mois, les clients disparus, le front qui transpire quand ton banquier t’appelle?

Je voulais donc finir par te dire que si tu en as marre de plafonner côté clients ou côté revenus, il est temps que tu sautes de l’autre côté de la barrière pour te retrouver dans le vrai monde de l’entrepreneuriat.

Et il est temps que je te dise aussi que si je t’en parle avec autant de ferveur et de conviction, c’est que moi aussi, j’ai été un « indépendant » pendant des années, et que ça m’a coûté très cher de ne pas en avoir pris conscience avant.

J’aurai tellement aimé que quelqu’un me dise tout ça quand j’ai commencé, ça m’aurait évité plusieurs erreurs et un développement de mon entreprise plus rapide.

Aujourd’hui, je t’annonce que pour rien au monde je sortirai de l’entrepreneuriat éthique, authentique et unique.

Alors si tu veux entamer ton processus :

1) passe du l’état d’esprit d’indépendant à celui d’entrepreneur à succès

2) demande-toi pour la première fois, droit dans les yeux, quels sont tes réels objectifs financiers

3) Licencie tes faux blocages pour embaucher ton vrai succès

Parce que tout chef d’entreprise à succès a le devoir de licencier celui qui fait mourir son entreprise, tu as le devoir de licencier celui qui fait stagner la tienne.
Et toi, te sens-tu indépendant ou entrepreneur?

Ose, va, oser, c’est le début de la transformation 😉

Si tu souhaite aller plus loin dans le développement de ton entreprise, clarifier ta vision, augmenter l’acquisition de clients clients.

Parlons ensemble de tes projets, tes objecti

LA PERSÉVÉRANCE ET LA PATIENCE

L'état d'esprit d'un chef d'entreprise: LA PERSÉVÉRANCE ET LA PATIENCE, TOUT EST DANS LA TÊTE !

« La patience est une vertu »

Voici Eric. Imaginez le, Eric a 29 ans et va demander un prêt à sa banque pour financer la création de son entreprise. Les neuf autres ont capoté, malheureusement. Mais aujourd’hui il est sûr de lui et a tout bien préparé pour son dossier de prêt. Tout content, il va se rendre chez la dernière banque qui a bien voulu de lui pour lui présenter son nouveau super projet. Il est reçu par son banquier, la cinquantaine, un peu mal rasé et s’assied sur un confortable siège noir.

Trente minutes plus tard, après avoir présenté son super projet détaillé et complet, son banquier lui a dit un NON catégorique. Il ne l’avait reçu que par simple courtoisie. Et donc Eric a passé une bonne trentaine de minutes à présenter un projet qui n’allait de toute façon pas être financé.

Tant pis, car en réalité, Eric s’en fichait un peu. Bon, c’est vrai qu’il n’a pas vraiment apprécié se faire peu respecter de cette façon par son banquier, mais il a su ce qu’il devait faire. Se battre pour son projet, car elle y croyait dur comme fer à son projet.

Il a donc contacté un courtier. Puis un deuxième, car le premier n’a rien trouvé pour lui. Et même un troisième. Il a également présenté son projet à toutes les banques de son département et s’est même mis à aller voir et faire la liste des banques d’autres départements qui pouvaient potentiellement le financer.

Rien du tout, des NON de partout.

Mais Eric ne s’est jamais laissé abattre et heureusement, car en ce jeudi 20 mars, Il a eu un OUI de la  Banque, une banque qui a bien voulu financer son super projet. Aujourd’hui, Eric s’est installé et a fortement développé son entreprise.

Aujourd’huit !  A 65 ans, il est la quatrième fortune de son pays.

N’ai-je pas oublié de préciser que Eric est totalement partie de 0 et était originaire d’une toute petite banlieue populaire en France.

Cette histoire est totalement inventée, mais peut largement être réelle et peut même s’appliquer à vous. Après neuf échecs d’entreprises et des tonnes de refus de financements, il a fini par se faire financer par une banque. Grâce à sa persévérance, Eric a enfin réussi à vivre la vie qu’il voulait. Si il n’avait pas été persévérant jusqu’au bout ni même patient, il n’aurait pas été là où il est maintenant !

Tout ça pour VOUS dire que le chef d’entreprise qui réussit est une personne patiente et qui persévère !

L’état d’esprit d’un chef d’entreprise qui réussit ? LA VISION

citation stephane creignou coaching entrepreneur

On ne naît pas entrepreneur, mais on le devient. Un entrepreneur qui réussit est une simple personne  comme vous et moi, mais à quelques détails près. C’est une personne dotée d’une vision, parfois même une immense vison , met tout en œuvre pour m’être en place cette vision…

Un chef d’entreprise est celui qui est prêt à attendre deux, trois ans sans aucun résultat. Une personne dotée d’une grande persévérance et patience, puis qui à la dix-mille unième fois, explose littéralement ses résultats.

Un chef d’entreprise qui réussit est celui qui regorge d’une inépuisable motivation et qui a la rage de réussir et d’accomplir une bonne fois pour toutes ses objectifs, une détermination Insolente !

Un chef d’entreprise a une ambition audacieuse, car lui, il prend le chemin que personne ne prend, celui qui est moins sûr comme le disent les autres.

Il prend des risques….

Plus vous prenez de risques et plus vous risquez de perdre gros, mais plus vous avez de chance de gagner le gros lot !

Cet article s’adresse aux personnes qui sont intéressées par le monde de l’entrepreneuriat, mais aussi aux chefs d’entreprise eux-mêmes, qu’ils aient leur domaine d’activité dans le bâtiment, la coiffure, l’esthétique ou le bien-être.

Alors, restez motivé à ce qui va suivre, car cela va être EXPLOSIF pour VOTRE ETAT D’ESPRIT DE CHEF D’ENTREPRISE !

1) L’ETAT D’ESPRIT (LE MINDSET) D’UN CHEF D’ENTREPRISE : DE L’IMAGINATION À LA VISION

Visionnaire… voilà l’un des piliers de l’état d’esprit du chef d’entreprise qui réussit ! La vison (sur le long terme) vous permettra de rester confiant en vous. De croire en VOUS, de croire en vos objectifs et surtout de croire en VOTRE réussite !

C’est en quelque sorte le schéma mental que se fait le chef d’entreprise. Elle donne LA direction à prendre pour la bonne réalisation des actions. La vison n’est pas un rêve imaginaire, NON ! C’est de là que part l’idée qui grandit petit à petit pour le développement de son entreprise.

Cette dernière vous motivera encore plus dans les « mauvais moments ». Vous vous inspirerez de cette vison dans votre parcours du « combattant » pour avoir les résultats que VOUS espérez ! La vision est le pilier majeur derrière le passage à l’action, en réalité elle s’inscrit dans toutes les actions que l’entrepreneur décide de faire.

La vision favorisera votre créativité ainsi que votre innovation. Le chef d’entreprise visionnaire cherche à  » créer un monde meilleur qui répondra aux besoins les plus importants tout en ramassant un bon paquet de billets à côté. 

  » Et ce monde est décrit et expliqué dans sa vision. »

Votre vision vous permettra de bien mieux paramétrer votre organisation et votre productivité. Elle donne beaucoup plus de sens à l’élaboration de votre projet.

Mais la vision est également liée à vos objectifs, au développement de votre activité ainsi qu’à votre vocation.

  • Des objectifs visionnaires, votre vison vous permettra d’élaborer vos objectifs intermédiaires pour enfin atteindre votre objectif final.

Et c’est cela qui vous permettra de transformer votre vison en réalité !

  • Votre vision vous permettra également de mettre en œuvre des stratégies directes pour pallier vos concurrents, dans le développement de votre activité ;

Et enfin votre vocation n’est d’autre que toutes ces petites actions que vous mettez en œuvre pour arriver à vos objectifs. La vision du chef d’entreprise qui réussit est donc liée à sa vocation pour savoir quelles sont ces petites actions à élaborer, pour atteindre son objectif final qui n’est d’autre que la matérialisation de cette vison.

Soyez visionnaire !

5 Stratégies pour booster votre entreprise

Développer une entreprise au milieu d’une telle concurrence peut être une tâche très ardue. Pour les petites entreprises, il est essentiel d’utiliser les bons canaux de marketing pour annoncer votre service. Cependant, il y a d’autres aspects importants à considérer si vous souhaitez développer votre petite entreprise. Cela inclut de trouver votre créneau, d’avoir un plan d’affaires et d’utiliser le marketing en ligne et les médias sociaux pour mieux faire connaître votre entreprise.

 Vous vous demandez comment développer une entreprise et rester en avance sur vos concurrents? 

Voici 5 conseils que les entreprises peuvent utiliser pour contribuer à la croissance de leur entreprise:

1. Découpez votre public cible

Bien que certaines entreprises proposent plusieurs services,, la concurrence est rude. C’est pourquoi vous devez trouver un créneau pour vous-même. Découvrez les services qui sont rarement offerts par d’autres entreprises de votre région. Ils se spécialisent dans ce domaine pour se démarquer. Quoi qu’il en soit, assurez-vous de choisir un marché et un service pour lesquels vous êtes un expert.

2. Fixer des objectifs commerciaux

La plupart des modèles commerciaux échouent à cause d’objectifs irréalistes. Il est donc essentiel que les entreprises aient des objectifs spécifiques et quantifiables pour réussir. Vous devez répondre à des questions telles que: de quoi avez-vous besoin pour développer votre entreprise? Souhaitez-vous augmenter les profits ou le nombre de clients? Comment voulez-vous atteindre cet objectif?

  • Limitez vos buts et objectifs pour réussir à long terme.
  • Utilisez le modèle d’entreprise SMART. Vos objectifs doivent être spécifiques, mesurables, réalisables, réalistes et limités dans le temps.
  • Ecrivez vos buts et objectifs pour les suivre

3. Avoir un plan d’action

Créez des étapes concrètes à suivre pour atteindre vos objectifs et, finalement, développer votre entreprise. Réfléchissez aux actions requises en répondant à des questions importantes telles que:

  • Avez-vous besoin d’une nouvelle stratégie de marketing ou devez-vous revoir votre stratégie existante?
  • Pouvez-vous employer un service de marketing en ligne pour développer votre entreprise?
  • Quelles sont les ressources et le temps nécessaires à ce projet?
  • Devez-vous déléguer certains aspects de votre travail à d’autres employés?
  • Combien de temps faudrait-il pour atteindre chaque objectif?

4. Trouvez un moyen de mesurer votre succès

Examinez vos plans d’action et créez des mesures pour mesurer vos progrès.

  • Suivez les progrès de votre entreprise avec des indicateurs de performance clés 
  • Vérifiez les résultats de vos plans d’action sur une base régulière – fixez un laps de temps qui vous convient (hebdomadaire, mensuel, trimestriel, etc.).

Vous devrez peut-être ajuster certaines de vos stratégies pour vous assurer que vous atteignez vos objectifs commerciaux

5. Comprendre le parcours de votre client

Allez au-delà du marketing traditionnel et utilisez le marketing en ligne pour comprendre le parcours de vos clients. Créez des entonnoirs de clic sur votre site Web pour comprendre le chemin emprunté par vos clients potentiels pour demander votre service. Voici un aperçu du fonctionnement d’un entonnoir de clic pour vos clients:

  • Sensibilisation au besoin de votre service.
  • Considération: Le client effectue des recherches en ligne.
  • Achat: le client décide de composer le numéro de l’une des entreprises figurant dans les résultats de la recherche. Avec succès, rendez-vous et le service est rendu.
  • Expérience post-achat: le client écrit sur l’excellent service fourni par les médias sociaux. Vous demandez également au client de laisser un avis sur le site Web ou sur Google.
  • Cercle de fidélité: de temps en temps, le client reçoit un bulletin d’information de l’entreprise. Le client devient alors un client fidèle et prend rendez-vous lorsqu’un autre service est nécessaire.

Pour générer des prospects et fidéliser vos clients, vous devez engager le dialogue avec vos clients à chaque étape de leur processus d’achat. Pour ce faire, vous avez besoin d’une stratégie de marketing en ligne complète. Vous devez comprendre les différentes plateformes marketing qui conviennent le mieux aux différentes étapes du parcours du client.

Voici quelques-uns des meilleurs canaux de marketing pour développer votre entreprise de plomberie:

  • Répertoire des entreprises en ligne: Inscrivez votre entreprise dans des annuaires locaux afin que vos clients potentiels puissent vous trouver facilement. 
  • Votre site Web: créez un contenu intéressant et attrayant via la section blog de votre site Web pour vous aider à bien classer dans les résultats de recherche. Un site web réactif et optimisé vous donnera également un avantage.
  • Marketing par moteur de recherche: augmentez la visibilité de votre site Web sur les moteurs de recherche par le biais d’annonces payantes.
  • Marketing sur les réseaux sociaux: en plus de créer des abonnés organiques avec vos comptes de médias sociaux, vous créez également des publicités sur des réseaux sociaux pertinents.
  • Marketing vidéo: créez un contenu vidéo court et attrayant et publiez-le sur vos pages de médias sociaux. .
  • Marketing par e-mail: envoyez régulièrement des e-mails à vos clients et à votre public cible. Cela peut leur permettre de se souvenir de votre entreprise chaque fois qu’ils ont besoin de vos services.
  • Service à la clientèle: Allez au-delà pour offrir un excellent service en tout temps. Cette stratégie de marketing peut vous aider à obtenir des références par le bouche à oreille.

Maintenant que vous connaissez les principes fondamentaux nécessaires au développement de votre entreprise, découvrez les stratégies de vente unique pour votre entreprise et commercialisez votre service auprès de votre public cible.